Rencontre ANDES – FFT

Présents M. THOUROUDE M. CHAMPION M. PARROT M. CLOUP M. AVIS-GARCIN M. POLOMBO M. BOUDET M. BONNAIRE Après la signature du partenariat le 1er avril 2004, cette réunion était l’occasion de faire le point sur la collaboration entre les deux entités. A la suite de la réélection de M. BIMES comme président de la FFT, les nouveaux membres du bureau ont exprimé leur opinion sur cette collaboration. Tout d’abord, M. POLOMBO a confirmé la nécessité de travailler étroitement avec les adjoints des sports qui sont en relations directes avec les clubs de tennis, tout comme M. AVIS-GARCIN qui a parlé de la valeur ajoutée de cette collaboration d’autant plus que le sport est devenu un point-clé de la politique de la ville. Face à l’évolution de son sport devenu populaire avec plus de 1 million de licenciés, la FFT souhaite aussi faire passer un message à travers le réseau de l’ANDES, comme le développement du tennis pour un sport de masse et populaire avec en ligne de mire les terrains multisports. M. THOUROUDE a fait part de la satisfaction de voir évoluer ce partenariat en matière de conseil, avec un nouveau référent M. BONNAIRE en charge des relations avec les collectivités. Bon nombre de questions d’élus à l’instar de Perreux sur Marne (94) ou de Montbazon (37), ont démontré la nécessité de conseiller les collectivités en matière d’équipement, de convention de mise à disposition ou de financement. M. PARROT a rappelé que les communes doivent garder leur liberté d’action en matière de politique sportive en partenariat avec les fédérations. Après un bref rappel de la charte de partenariat signée et à la suite des travaux effectués en début d’année notamment sue la convention Collectivités - Clubs, M. BOUDET (Responsables des activités fédérales) propose deux nouveaux axes de collaborations : 1- Finaliser la convention Collectivités – Clubs 2- Organisation d’un colloque à Roland Garros avec la présentation de cette convention. Sur le premier point, les travaux devraient aboutir avant la fin de l’année, la convention proposée permettrait d’y inclure les éléments essentiels afin de limiter les litiges qui peuvent émerger en raison d’une convention incomplète ou inadaptée. La date de présentation de cette convention a été proposée pour les 23 ou 24 novembre avec un nombre limité d’invitations.