Contrôles des BUTS : Le projet de normes

Le 24 octobre dernier a eu lieu la 7ème réunion de la commission « Inspection et contrôle des buts ».

L’ordre du jour a porté principalement sur la fréquence des contrôles de buts actuellement de deux ans suite aux préconisations de la DGCCRF mais cela reste à l’appréciation des villes.

Sur les préconisations de la commission S55M d’effectuer des tests lourds tous les ans, le CRITT (laboratoire public) a questionné le réseau de l’ANDES dont les idées principales sont les suivantes :

Il est souhaité que ces tests soient maintenus tous les 2 ans
Les contrôles sont très onéreux et cela augmenterait d’autant plus leur budget
-  Les contrôles sont traumatisants et diminue la durée de vie des équipements
-  La tendance des fabricants serait d’une qualité à la baisse pour maîtriser les coûts (ce qui inciterait les villes à augmenter la fréquence des contrôles !)

Le projet de norme prévoit également trois types de contrôles :
1- Contrôle de routine : visuel
2- Contrôle opérationnel tous les 6 mois (test manuel, ébranlement des poteaux) avec un registre d’enregistrement des contrôles.
3- Contrôle principal tous les 24 mois : lié à la structure avec un test de charge lourde

A cet effet, l’ANDES a émis une double réserve, à savoir quel est l’impact financier de ces mesures qui n’a pas été fourni, ainsi que sur les contrôles opérationnels (tous les 6 mois) dont les petites communes auront de grosses difficultés à gérer.

A titre d’exemple les tarifs unitaires des contrôles sont évalués à 20€ HT par but soit 5000€ pour 250 buts.

A ce jour, si la norme en cours de préparation est annexée, elle aurait une portée réglementaire et obligatoire pour tous les gestionnaires et propriétaires des équipements.

Une remarque d’ordre général sur le fonctionnement de l’AFNOR a été émise, du fait de son financement public et privé, et de la composition de la commission qui devrait être paritaire afin d’avoir un débat contradictoire et équilibré.