La Banque Postale élargit son enveloppe à destination des collectivités territoriales

Pour faire face à la demande de financement des collectivités locales, la Banque Postale a mis en place une offre de crédit à court terme « composée d’une ligne de trésorerie utilisable par tirage » et inférieure, au maximum, à une durée d’un an.
 
Au total, ce sont près de 2 milliards € de besoins de financement qui ont déjà été formulés par les collectivités partout en France, et dont les premières demandes sont traitées depuis le 20 juin 2012.
 
Pour faire face aux besoins, la Banque Postale pourrait élargir son enveloppe jusqu’à 4 milliards €, ce qui permettrait de pallier le désengagement de la banque Dexia, en cours de démantèlement.
 
La Banque Postale, qui a pour objectif d’obtenir environ 25% de part du marché des collectivités, est, pour l’heure, la banque de plus de 3000 communes.
 
Pour les demandes de financement à long terme, la filiale de la Poste devrait notamment compléter son offre, en partenariat avec la Caisse des dépôts, pour contribuer durablement au financement du secteur public local.
 
Dans cette perspective une nouvelle banque à destination des collectivités devrait voir le jour courant 2013. Elle serait détenue à 65 % par La Banque Postale et à 35 % par la Caisse des Dépôts. Mais pour l’heure, la création de cette nouvelle structure est suspendue au feu vert des décideurs européens.
 
Avec des besoins d’emprunt évalués à 18 milliards €, et de 7 à 9 milliards des besoins non couverts à ce jour du fait du retrait des banques, il reste encore de vives inquiétudes sur la raréfaction du crédit pour les collectivités locales et le financement de leurs projets sportifs.