Publicité dans les stades : réglementation spécifique

La Loi Macron autorise aujourd’hui les publicités géantes dans les stades de plus de 15 000 places alors que la mesure initiale fixait le seuil à 30 000 places et ne bénéficiait donc qu’à 12 stades, tous implantés dans de grandes agglomérations.
 
L'argument avancé insiste sur le fait que les grands stades sont des équipements très spécifiques du fait de leur taille et que leur modèle économique s'appuie sur les droits marketing et les droits de télévision, à la différence des salles de spectacles plus petites qui vivent de la vente de billets.
Les publicités géantes permettent aussi d’être adaptées à la taille des équipements sportifs car les dispositifs publicitaires préalablement autorisés par la réglementation (de 8 et 12 m²) ne sont pas visibles dans ces espaces.
 
Le fait de ramener ce seuil à 15 000 places permet d'assurer un véritable équilibre entre les villes puisque le seuil précédent excluait à peu près toutes les communes importantes de France.
 
Il faut cependant noter que les règlements locaux de publicité pourraient toutefois adapter les dispositions de manière plus restrictive. Pour en savoir plus il s’avère donc nécessaire d’attendre le décret d’application qui viendra éclairer la Loi Macron.
 
Pour aller plus loin :
  • Loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement (« Grenelle II »)
  • Les articles L. 581-7 et L. 581-10 du code de l'environnement