Sécurité EURO 2016 : le gouvernement confirme des moyens inédits

Le Ministère de l’Intérieur Monsieur Bernard CAZENEUVE a indiqué que la sécurité de l’Euro 2016 (organisée du 10 juin au 10 juillet 2016 en France) atteindra un niveau sans précédent autour des stades et des fans-zones, où respectivement près de 2,5 et 7 millions de spectateurs sont attendus lors du mois de compétition.
 
Ainsi, Monsieur Bernard CAZENEUVE, le Président du club des villes hôtes Monsieur Alain JUPPE (Maire de Bordeaux), le Ministre des sports Monsieur Patrick KANNER et le Président du comité d'organisation de l'Euro Monsieur Jacques LAMBERT, ont validé les propositions émises lors du dernier comité de pilotage à savoir :
  • les palpations systématiques à l'entrée des fans-zones,
  • la détection éventuelle d'objets métalliques,
  • le recours aux services de déminage
  • l'installation de la vidéo surveillance dans les fans-zones
Placée sous la responsabilité des villes hôtes qui auront recours à des sociétés privées, et établie avec le préfet, la sécurisation des fans-zones coûtera 17 millions d'euros au total, selon Monsieur Alain JUPPE. Ce dernier a également demandé à l’UEFA une rallonge d’1 million d’euro en plus des 3 millions euros d’aides promis.
 
L'Etat financera 80 % des systèmes de vidéo-surveillance, soit 2 millions d'euros.
 
Enfin, l’UEFA, responsable de la sécurité des stades, des camps de base des équipes, des hôtels officiels et du centre des médias, s'apprête quant à elle à recruter 10 000 agents privés, soit 7 % de plus que le chiffre initialement prévu.