Les élus ultramarins de l’ANDES reçus par le Sénat et la Délégation Sénatoriale aux Outre-mer

Dans le cadre des missions réalisées par l’ANDES sur plusieurs départements ultramarins, la Délégation Sénatoriale aux Outre-mer, dans le cadre de sa mission « La Jeunesse des Outre-mer et le Sport », a souhaité auditionner les élus ultramarins du réseau de l’ANDES le 22 Mai dernier, avant son Congrès National à La Rochelle.

Ce temps d’échanges a permis aux 4 sénatrices rapporteures d’entendre les différents élus représentants de l’ANDES sur les spécificités de leurs territoires sur 3 principaux axes :

- La pratique sportive et les moyens de développement de celle-ci (infrastructures, politiques locales, les enjeux en termes de cohésion sociale, de santé et d’impact économique).

- Les parcours de haut-niveau (la formation, le recrutement, l’accompagnement des sportifs face aux problématiques de distance et de déracinement).

- Le rayonnement des territoires à travers des compétitions nationales et internationales ou à travers les évènements se déroulant dans chaque bassin océanique.

Messieurs Johann Idame, Maire adjoint aux sports de St-André (Référent ANDES pour La Réunion), Joseph Sylvestre, Maire adjoint aux sports de Maripasoula (Guyane), Soibaha Chaka, Maire adjoint aux Sports d’Acoua (Référent ANDES pour Mayotte) et Marcel Sigiscar, Maire adjoint aux sports de Pointe à Pitre (Référent ANDES pour La Guadeloupe) se sont exprimés pour chacun de leur territoire sur ces différents points.

La séance aura également permis à l’ANDES de faire part à la Délégation Sénatoriale des travaux menés aux Antilles et en Guyane en 2016 et plus récemment, en 2018, à La Réunion.

De ces échanges, il faut retenir l’inquiétude des élus locaux sur :

- La poursuite du plan « KANNER » 2017-2020 avec la tenue d’un engagement sur 4 ans impliquant des crédits du CNDS et du FEI (Ministère des Outremers).

- Le problème persistant des équipements sportifs avec des territoires sous dotés.

- L’inflation règlementaire des Fédérations qui impliquent des modifications sur les installations sportives qui ont des coûts bien supérieurs à ceux de la Métropole.

- La juste considération, au même titre que l’Hexagone, dans leur participation à la réussite des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 (Héritage des jeux, accueil des délégations, etc...)

Lien vers la retransmission vidéo des échanges avec l’ANDES : https://videos.senat.fr/video.655358_5b0403a2acdf5.etude-sur-la-jeunesse-des-outre-mer-et-le-sport---auditions

Lien vers la retransmission vidéo des échanges avec le Mouvement Sportif :

https://videos.senat.fr/video.659891_5b0578d5a062f.etude-sur-la-jeunesse-des-outre-mer-et-le-sport---auditions

Lien vers la retransmission vidéo des échanges avec le Ministère des Outre-mers :

http://videos.senat.fr/video.678721_5b15bd079d896.audition-de-mme-annick-girardin-ministre-des-outre-mer-dans-le-cadre-de-l-etude-sur-la-jeunesse-de?timecode=2568000

Note sur la mission « La Jeunesse des Outremers et le Sport » de la Délégation Sénatoriale aux Outremers : OutreMer_Senat_Sport_AvrilMai2018


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *