MOTION de l’ANDES en faveur de la mobilisation pour le sport français

Réuni le 20 septembre à Lyon, le Comité Directeur de l’ANDES  a arrêté les décisions suivantes :

  • Réaffirme son inquiétude face aux nouvelles annonces budgétaires du gouvernement : baisse de 6,2% (30 millions d’euros) du budget du Ministère des Sports (0,13% du budget de l’Etat soit 450 millions d’euros), suppression ou réaffectation de 1 600 emplois nationaux et suppression des emplois aidés ;
  • Mobilisés depuis 20 ans les élus en charge du sport constatent dès aujourd’hui au quotidien cette dégradation continue du financement du sport ; Les collectivités ne pourront pas se substituer au désengagement de l’Etat ; Elles assument déjà plus de 80% du financement du sport : subventions aux clubs, événements sportifs, construction et maintenance des équipements sportifs. Avec 200 000 installations (soit 82% du patrimoine sportif) et 37 000 espaces et sites de nature, les collectivités locales sont incontournables mais ne peuvent pas agir isolément,
  • Pointe les incohérences entre l’ambition sportive affichée de 3 millions de pratiquants supplémentaires et d’accueil des Jeux olympiques et paralympiques en 2024 ; Le discours doit trouver une traduction dans les actes ! Le sport ne doit pas servir de variable d’ajustement au Budget de l’Etat ;
  • Invite à accélérer la rénovation de la gouvernance du sport et la reconnaissance du rôle des collectivités territoriales ; Les travaux engagés depuis plusieurs mois ne doivent pas être remis en cause
  • Appelle les parlementaires à consolider le financement du sport par le déplafonnement des taxes affectées au sport, sur les mises de la FDJ (1,8%), des paris en ligne et de la taxe Buffet (5%) ; Les acteurs du sport doivent disposer de ressources pérennes ; Avec plus de 35 millions de pratiquants, l’enjeu sociétal du sport pour tous est essentiel pour la Nation, que ce soit en matière de santé, de lien social, d’éducation mais également de vecteur économique et d’emplois.

Nous, élus locaux en charge des sports, fédérés au sein de l’ANDES, et en soutien à la mobilisation générale du Mouvement sportif français, demandons que cette motion soit présentée et adoptée par l’ensemble des collectivités territoriales.

7 réflexions sur « MOTION de l’ANDES en faveur de la mobilisation pour le sport français »

  1. J’adhére totalement à cette motion. je souhaite la présenter au Conseil municipal de la commune où je suis élue dès sa prochaine séance.

    Je remercie l’ANDES de cette démarche et espère que la mobilisation sera telle que le Gouvernement reviendra sur ses décisions.

  2. Le sport est un facteur d’épanouissement pour toute la jeunesse et le reste de la population qui le pratique. Combien de bénévoles, de parents d’associations, de mairies permettent aux clubs sportifs de survivre dans les cités, à la campagne. Réduire le budget du sport est une aberration, les retombées en sont incalculables pour notre pays que cela soit pour l’ image de notre pays, et financièrement , lorsque des futurs Zidane ou Noah débutent dans un club pour pratiquer un sport qui leur permettra de devenir l’étendard de notre pays . N’est-ce pas l’une des plus belle réussite que la France ait permis à ces jeunes gens de favoriser leur intégration grâce à la pratique d’un sport.

  3. Bonsoir,

    Elu dans une commune de 3.500 habitants (Frépillon) je suis en charge des sports. Il y quelques mois j’étais président d’un comité de basket depuis 12 ans. Donc le sujet me tient particulièrement à cœur. J’avais en mars dernier fait une pétition ou 1.000 personnes ont voté. Celle-ci est partie à l’Assemblée Générale, au Sénat, Ministère des Sports ainsi qu’à notre cher et tendre Président (……..) De l’Elysée et des Députés aucune réponse pas étonnant Du sénat une réponse assez constructive. Du Ministère l’énarque qui m’a répondu c est royalement moqué de moi.
    Donc effectivement je suis favorable à cette motion et vous remercie pour le sport.

  4. J’ai fait poser le texte de la motion ANDES dans tous les lieux sportifs stades .; gymnases …….. . Avec une information aux clubs pour les inciter à signer la pétition en ligne ; Plus une information à l’ensemble des élus du Conseil Municipal . Mobilisons nous : le sport des villes et des villages est en danger !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *