ANDES et FFR renouent leur partenariat historique

Une convention de partenariat a été signée le samedi 23 février entre la Fédération française de Rugby et l’ANDES (Association Nationale des Elus en charge du Sport).

Cette signature, qui a eu lieu à l’occasion du match du Tournoi des 6 nations qui opposait l’équipe de France à l’équipe d’Ecosse au Stade de France, s’est déroulée en présence de Bernard Laporte, président de la FFR, et Marc Sanchez, président de l’ANDES.

Cette convention a pour but de poursuivre le développement de cette collaboration en travaillant sur les axes suivants :

  • Suivi du protocole d’accord national relatif à l’utilisation et la praticabilité des terrains de rugby en période d’intempéries
  • Préparation de la coupe du monde 2023 et des relations avec les villes hôtes
  • Classement des enceintes sportives et évolutions du règlement fédéral
  • Collaboration « mouvement sportif/collectivités territoriales » pour organiser l’animation et les projets de ville autour des équipements sportifs.

 

Plus globalement, les liens ont toujours été forts et historiques entre les deux structures car la création de l’ANDES est liée à l’avènement de la professionnalisation du rugby en 1995.

Les élus locaux dont les villes disposaient d’un club de 1ère division (20 clubs de Poule A et Poule B), s’interrogeaient alors sur l’évolution des contraintes et des attentes des clubs professionnels.

L’'ANDES a aujourd’hui pour mission de représenter les communes et intercommunalités dans le domaine du sport, tant auprès des fédérations sportives que de l’Etat et des autres collectivités territoriales. Pour rappel, sur les 2 600 terrains de rugby recensés, plus de 91% sont la propriété des communes, qui entretiennent ces installations et soutiennent les clubs de rugby au quotidien.

De son côté, la FFR est engagée dans une politique d’éducation, de cohésion et d’insertion sociales, sensibilisant à des degrés divers de participation le rugby professionnel et amateur, les comités territoriaux et départementaux, les clubs, les formateurs, les conseillers et éducateurs sportifs, mais aussi plus généralement le secteur associatif œuvrant dans et autour du rugby.

3 réflexions sur « ANDES et FFR renouent leur partenariat historique »

  1. Bonjour,
    Le 1er axe de développement parle de « protocole d’accord national relatif à l’utilisation et à la praticabilité des terrains de rugby en période d’intempéries ».
    Où peut on trouver ce protocole ?
    Les comités régionaux sont-ils au courant de ça ?
    Parce que le rugby, à la différence d’autres sports, pénalise quand même très rapidement les clubs en cas de report de rencontre. Il ne prend pas de mesures de report global en cas d’intempéries généralisées sur une région, par exemple. Ce qui fait que les clubs font pression sur les Municipalités pour jouer des matchs dans des conditions parfois limites pour les terrains et surtout pour les joueurs.
    A titre d’exemple, un club situé à 150 kms de notre commune a demandé à utiliser nos installations parce qu’en cas de report de leur match, ils avaient match perdu..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *