L’ANDES intègre l’Agence Nationale du Sport

L’Agence Nationale du Sport (ANS) a été lancée hier au Stade de France. Cette nouvelle structure regroupe ainsi les quatre acteurs majeurs du sport français à savoir : L’Etat, le Mouvement Sportif, les acteurs économiques et sociaux et enfin les collectivités territoriales.

Elle aura pour vocation de soutenir le développement des pratiques sportives ou sport pour tous (avec notamment l’intégration des missions du CNDS), ainsi que le haut niveau et la haute performance avec Paris 2024 en ligne de mire.

Dotée d’un budget initial de 230 M€ qui regroupe les activités de l’ex Centre national pour le développement du sport (CNDS), cette nouvelle structure sera présidée par M. Jean CASTEX - qui sera présent dans un mois à l’occasion du Congrès National de l’ANDES à Chamonix – et dirigée par M. Frédéric SANAUR .

Au sein de cette nouvelle gouvernance du sport , l’ANDES a été désignée pour siéger au Conseil d’Administration et à l’Assemblée Générale, et représenter les intérêts des Collectivités locales aux côtés des associations d’élus.

L’ANDES a fait en sorte de prendre la mesure de l’ensemble de la diversité des territoires de France, rural, urbain, littoral et Outre-mer.

Elle disposera de cinq représentants au sein de l’Agence du sport avec :

  • Franck TISON – Adjoint au maire de Cherbourg
  • Stéphane KROEMER – Adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains
  • Mme Françoise COURTINE – Adjointe au maire de Bourg-en-Bresse
  • Mme Nathalie BONNEFOY – Adjointe au maire de Bourges
  • Marcel SIGISCAR – Adjoint au maire de Pointe-à-Pitre

Si le rôle des Collectivités territoriales est désormais reconnu, il faut rappeler que cette officialisation est récente. En effet, c’est seulement en 2016  que l’ensemble des Collectivités ont obtenu une voix délibérative au sein des commissions territoriales CNDS obtenue suite à l’intervention de l’ANDES avec le soutien de l’AMF.   

Avec plus de 12 milliards € de dépenses publiques liées au sport, avec l’appui des régions et départements (1.3 Mds € collectivement) et 80% de la propriété des installations sportives en France, les Collectivités locales ont un rôle majeur à jouer dans l’avenir du sport français dans les prochaines décennies.

Si la structuration nationale se met en place, l’organisation territoriale n’a pas encore été actée, un groupe de travail a été lancé pour réfléchir à cette nouvelle organisation territoriale du sport.

Avec ses 45 référents territoriaux CNDS, l’ANDES fera des propositions concrètes à partir des commissions territoriales CNDS actuelles.

Pour en savoir plus : Communiqué de Presse - Agence Nationale du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *