MOTION de l’ANDES en faveur du développement du sport dans les territoires d’Outre-Mer

Lors de la dernière réunion de la commission Outre-Mer de l’ANDES, plusieurs membres ont exprimé la nécessité d’interpeller les institutions sur l’urgence du développement du sport dans les territoires d’outre-mer.

En effet, face aux différents diagnostics établis sur les cinq territoires suivants : la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe, La Réunion et Mayotte, entre 2016 et 2018, l’ANDES a relevé « l’urgence d’agir » pour le développement de la pratique d’activités physiques et sportives.

C’est la raison pour laquelle, la commission a proposé lors de l’Assemblée générale de l’ANDES du 17 mai 2019 à Chamonix, de voter un accord de principe pour rédiger une motion « pour la mobilisation en faveur du sport dans les espaces ultra-marins ».

Les membres présents à l'Assemblée générale ont voté très largement en faveur de la rédaction de cette motion. En conséquence l’ANDES souhaite soumettre les dispositions suivantes :

o Le maintien et l’augmentation du montant de l’enveloppe allouée sur la rénovation et la construction d’équipements sportifs, (même si nous avons pris acte des récents engagements pris par l’Agence Nationale du Sport et le Ministère des Outre-Mer, il est nécessaire de poursuivre les efforts).

o La mise en place d’un fonds d’aide pour faciliter les déplacements des sportifs. Rappelons à ce titre que nos territoires d’outre-Mer constituent un des plus importants viviers de sportifs de haut-niveau médaillables pour les jeux olympiques d’été.

o Un renforcement des moyens des services de l’Etat dans nos territoires carencés pour accompagner nos collectivités dans la conduite de leur projet sportif.

o Le renforcement de la dynamique de réseau dans les territoires entre les structures institutionnelles et le mouvement sportif, au travers des différents référents départementaux de l’ANDES.

o La formalisation d’une procédure définissant le travail partenarial entre l’ANDES, le Ministère des Outre-Mer et des Sports.

Nous, élus locaux en charge des sports, fédérés au sein de l’ANDES, demandons que cette motion soit présentée et adoptée par l’ensemble des collectivités territoriales d’outre-mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *