L’ANDES poursuit ses travaux en matière de sport santé

En tant que membre du comité de pilotage de la Stratégie nationale sport santé, l’ANDES a une volonté stratégique de s’investir dans le domaine du sport santé, eu égard aux enjeux de santé publique, et les nombreuses initiatives locales qui vont dans ce sens.

L’objectif du Groupe de travail Sport santé est de démontrer à travers les dispositifs existants dans les collectivités locales et dans le secteur médical, la place des APS comme facteur de prévention de la santé des concitoyens, de limitation de la dépendance des personnes, et d’économies budgétaires pour l’assurance maladie.

Malgré toutes les campagnes de mobilisation et de sensibilisation qui donnent l’impression que « tout le monde se bouge », et les nombreuses études qui ont démontré l’apport indéniable de l’activité physique pour la santé des concitoyens, la sédentarité demeure la première cause de maladie évitable en France.

Un enfant sur deux qui ne fait pas suffisamment d’activité physique et sportive, et un sur trois ne fait aucune activité physique.

C’est la raison pour laquelle, l’ANDES a souhaité lancer une première consultation européenne de benchmark auprès des villes en pointe dans ce secteur, afin d’en capter les bonnes pratiques et les freins dans la mise en place d’une politique en matière de sport santé.

Cette première étape doit permettre à l’ANDES de porter ce message au niveau national auprès de l’ensemble des acteurs nationaux et territoriaux.

Cette étude portera sur les retours d’expériences de 5 villes européennes en matière de sport santé et sport sur ordonnance.

Les travaux seront dévoilés lors des assises nationales Sport Santé à Strasbourg le 14 octobre prochain en lien avec Sport et Citoyenneté.

1 réflexion sur « L’ANDES poursuit ses travaux en matière de sport santé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *