L’ANDES est ravie de s’associer à l’initiative Sport et Parité afin d’œuvrer au renforcement de la visibilité des femmes et des athlètes au cœur des territoires

ANDES, , Publié le 29 août 2022

0720-sport_et_parite-VF_format_carre

L’ANDES est ravie de s’associer à l’initiative Sport et Parité afin d’œuvrer au renforcement de la visibilité des femmes et des athlètes au cœur des territoires

À deux ans des Jeux de Paris 2024 de nombreux acteurs du mouvement sportif et représentants des collectivités s’engagent pour renforcer la visibilité des femmes et notamment des athlètes féminines à travers le territoire.
Afin de partager l’ambition des premiers Jeux paritaires en 2024, le comité Paris 2024 s’associe à de nombreux acteurs pour renforcer la place et la visibilité des femmes de toute origine, dans tout le territoire, notamment dans les villes Terre de Jeux 2024.


Le Ministère des Sports, des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, le CNOSF, le CPSF, l’ANS, l’Association nationale des élus du sport et Union Sport & Cycle (cofondateurs du label Ville Active et Sportive), la Fondation Alice Milliat et l’ANDIISS s’associent à Paris 2024 pour œuvrer au renforcement de la visibilité des femmes et des athlètes au cœur des territoires, notamment au niveau des équipements sportifs qui ne disposent pas d’un nom genré.


Selon une étude de Egal Sport menée en 2018 plus de 90% des équipements qui portent un nom propre ont un nom masculin. Récemment, une étude menée par le Conseil National des Villes Actives et Sportives (CNVAS) en avril 2022 auprès de 202 communes a révélé que seules 0,74 % des infrastructures sportives portent le nom d’une athlète.


À l’occasion de la cérémonie nationale de remise des labels « Ville Active et Sportive », qui s’est tenue ce 25 août 2022 à Limoges, Astrid Guyart, médaillée olympique d’argent à Tokyo, secrétaire générale du CNOSF et ambassadrice Terre de Jeux 2024 a partagé l’ambition de tous les acteurs à deux ans de Paris 2024.

La visibilité et la place des femmes dans la cité doit s’améliorer et notamment symboliquement au niveau des équipements sportifs. La pratique pour tous et pour toutes est un des enjeux d’héritage de Paris 2024. Les athlètes olympiques, paralympiques sont toutes issues et se sont construites dans nos territoires. C’est à ces villes, à ces clubs, aux dirigeants, bénévoles et aux pratiquants que nous voulons penser en lançant ce dispositif qui doit se répandre à travers le pays et bien au-delà de 2024”.

Un appel à candidature a donc été lancé à l’ensemble des communes françaises pour les inciter à choisir un ou plusieurs équipements sportifs existants (et non dénommé) sur leur territoire et y associer un nom d’athlète ou de personnalité féminine.

Télécharger le lien vers le questionnaire

L’ensemble de ces projets sera enregistré via un formulaire à la disposition des collectivités et fera l’objet d’une étude de la part de Terre de Jeux 2024 et des acteurs associés pour une sélection prioritaire de 24 projets d’ici fin 2022. Les lauréats se verront offrir une plaque de toponymie personnalisée au nom de l’athlète ou de la personnalité féminine et de la collectivité porteuse du projet, et bénéficieront de l’accompagnement de l’ensemble des acteurs dans la communication et la mise en œuvre de leur action.

Télécharger le communiqué de presse


 » À deux ans des prochains Jeux à Paris, l’ANDES, pleinement impliquée aux côtés des collectivités locales avec l’appui de sa commission « Mobilisation des territoires Paris 2024, est ravie de s’associer à l’initiative Sport et Parité afin d’œuvrer au renforcement de la visibilité des femmes et des athlètes au cœur des territoires. Il est vrai qu’avec plus de 80% de la propriété des installations sportives, les collectivités locales ont une responsabilité importante dans ce domaine, notamment au niveau des équipements sportifs qui ne disposent pas d’un nom genré. Alors que bon nombre de communes sont déjà mobilisées sur ce sujet, d’autres ont besoin d’un accompagnement dans cette démarche. Cette initiative laissera un héritage intangible sur l’ensemble du territoire national et nous y sommes attachés« 

Patrick Appéré, Président de l’ANDES et président du CNVAS


ANDES | A la Une

Laisser un commentaire

Agenda

03oct

Conférence Régionale du Sport Hauts de France 

04oct

CONGRES ET SALON DES EPL 2022

04oct

INVITATION – Avant-première du film « Colosse aux pieds d’argile »

04oct

Comité de Coordination CRdS