Coronavirus – Point d’étape sur les championnats amateurs et professionnels

Dimitri BERIAC, , Publié le 11 juin 2020

 

Dans ce contexte sanitaire exceptionnel, toutes les ligues professionnelles et leur fédérations sportives ont mis en pause leurs compétitions respectives. Si certaines ont d’ores et déjà statué pour cette fin de saison, il reste encore de nombreuses inconnues. Tour d’horizon des principales décisions :

Dans ce contexte sanitaire exceptionnel, toutes les ligues professionnelles et leur fédérations sportives ont mis en pause leurs compétitions respectives. Si certaines ont d’ores et déjà statué pour cette fin de saison, il reste encore de nombreuses inconnues. Tour d’horizon des principales décisions :

Football :

  • FFF :
    • Arrêt des divers championnats amateurs et coupes.
    • Budget alloué au football amateur (86M€) maintenu, ainsi qu’un fonds de solidarité qui sera constitué prochainement.
  • LFP :
    • Arrêt du championnat avec un début de saison prochaine espéré fin août.

Rugby :

  • FFR :
    • Arrêt définitif de toutes les compétitions. Les classements sont arrêtés à la date du 15 mars 2020, et un système de péréquation permettra d’élaborer un classement définitif.
    • Pour les divisions Fédérales (F1 à F3), aucune relégation mais des promotions possibles pour les meilleurs de poules. Il y aura donc davantage d’équipes dans les divisions la saison prochaine.
    • Pas de sanction dans le cas d’un renoncement au maintien dans une division.
    • Pour les divisions territoriales : les ligues régionales appliqueront le système de péréquation pour établir le classement final et définir les montées et les descentes.
    • Pour les compétitions féminines : saison blanche, ni promotion ni relégation.
    • La fédération a annoncé la mise en place d’un « plan massif de soutien et de relance du Rugby Français » à hauteur de 35M€ afin de soutenir les clubs.
  • LNR :
    • Arrêt des championnats.
    • Processus de promotions/relégations en cours de réflexion.

Handball :

  • FFHB :
    • Arrêt des divers championnats amateurs et coupes.
    • Les classements sont arrêtés à date, il n’y aura pas de saison blanche. Les relégations seront réduites et les promotions maintenues, d’où un accroissement du nombre d’équipes dans chaque niveau.
    • Pas de sanctions sportives et financières pour les clubs qui refuseraient l’accession ou demanderaient la rétrogradation.
    • LFH arrêtée à date, sans titre de champion ni relégation. Le championnat passe de 14 à 16 équipes la saison prochaine.
  • LNH :

Basketball :

  • FFBB :
    • Arrêt définitif des championnats
      • Dont LFB : pas de relégation
    • Pas de promotion / relégation à utilisation d’un « ranking » fédéral dans le cas où une équipe ne pourrait pas rester dans sa division actuelle et devrait laisser sa place.
    • Volonté d’initier des manifestations de « Retour au Jeu » afin d’organiser des moments conviviaux et populaires durant le début de l’été à constitution d’un fond d’aides de 1,5M€.
    • PROTOCOLE « ENTRAÎNEMENT SPORT AMATEUR » et « REPRISE D’ACTIVITES VIVRE ENSEMBLE »
    • Echanges entre la FFBB et les référents ANDES
  • LNB :
    • Pas de reprise des championnats avant septembre. La décision concernant la reprise de la saison en cours n’a pas encore été prise.
    • Sylvie Rozette, Maire adjointe aux sports de Limoges, référente LNB pour l’ANDES est en collaboration avec le groupe de travail de la LNB.

Volleyball :

  • FFVB :
    • Arrêt définitif de toutes les compétitions.
    • Pas de relégations prévues, mais les promotions se feront dans le même nombre qu’initialement envisagé.
    • Aucune pénalité financière en cas de refus des nouvelles modalités décidées par la Commission Centrale Sportive.
  • LNV :
    • Arrêt définitif des championnats professionnels.
    • 1 montée et 1 descente en fonction du classement lors de la dernière journée jouée.

Hockey sur Glace :

  • FFHG :
    • Arrêt définitif des compétitions.
    • 1 promotion de la D3 à la D2, de la D2 à la D1, de la D1 à la Synerglace Ligue Magnus (11/12 équipes étaient présentes dans la compétition cette saison).
    • Appel à candidature auprès des équipes les mieux classées de chaque division pour étudier leur dossier devant l’organe de contrôle de gestion afin de valider ou pas leur accession.
    • Pas de relégation prévue.

Équitation :

Dans l’expectative sur le devenir de la fin de ces championnats, notamment professionnels, l’ANDES a sollicité son réseau pour connaître que génèrerait le décalage des compétitions au-delà du 30 juin.

Voici les principaux enseignements :

  • Problématiques sur la disponibilité des équipements publics :
    • Mise au repos et entretien plus ou moins conséquent des pelouses
    • Travaux d’entretien plus ou moins conséquents des salles et gymnases
      • Pour ces travaux, des contrats avec des prestataires ont pu être actés, ne donnant pas à la collectivité toute latitude pour l’organisation de ceux-ci.
    • Usages et usagers divers durant la période « hors-saison » : accueil de centres de loisirs, manifestations estivales, etc.
  • Période de congés annuels du personnel ne facilitant pas la gestion quotidienne des équipements sportifs.
  • Incertitude sur le calendrier de la saison prochaine pour une programmation événementielle externe.
  • Les inquiétudes fortes sur le devenir économique de tous ces clubs, surtout amateurs, mais également professionnels, avec une demande de souplesse sur les exigences de mise aux normes des équipements et des diverses pénalités qui incombent aux clubs.

ANDES | A la Une

Laisser un commentaire

Agenda

16oct

AG – AGE de l’ANDES

24nov

Salon des Maires et des Collectivités Locales 2020