CP ANDES – Plan massif des équipements sportifs annoncé par le Président de la République

ANDES, , Publié le 14 octobre 2021

Le Président de la République vient d’annoncer ce jour un plan triennal de 250M€ pour un soutien aux équipements sportifs, dont 200 millions d’euros consacrés à la construction ou à la requalification de 5 000 équipements sportifs de proximité, ainsi qu’à l’acquisition d’équipements mobiles; et 50M€ pour la rénovation énergétique des équipements structurants (stades, piscines, gymnases…) qui sont portés par les collectivités territoriales.

En réaction à cette annonce, le Président de l’ANDES, Patrick APPERE, estime que ce plan est une excellente nouvelle pour le développement du sport français.

Comme l’ANDES l’a rappelé dans ses échanges préalables avec les représentants de l’Etat, il est toutefois nécessaire de conjuguer les équipements d’accès libre de proximité avec des conventions d’animation entre les collectivités et les clubs, rappelant que les Collectivités locales sont un acteur incontournable et propriétaires de plus de 80% du patrimoine sportif national.

Si ce plan est donc conforme aux préconisations initiales sur les équipements de proximité, il faut aller plus loin !

Il faut notamment accompagner plus fortement les Collectivités locales dans la rénovation des équipements structurants locaux, dont plus de 42% des installations ont 36 ans d’âge de moyenne, et 1 équipement sur 5 a plus de 50 ans, notamment les piscines, les gymnases, les stades et équipements extérieurs.

Le renouvellement de l’enveloppe de 50M€ sur la rénovation énergétique est un bon signal, mais le défi de l’obsolescence constatée qui exige un effort bien plus massif et sur la durée, avec une loi de programmation de 1 Milliard€ sur 5 ans.

Consulter le dossier complet en lien avec cette annonce


ANDES | A la Une

Laisser un commentaire

Agenda

04déc

Salon Nautique

06déc

Présentation dispositif FAFA

07déc

24ème colloque de la piscine de demain

07déc

Entretien M. FERREIRA (Président Fédération de danse) et Mme LE MAUX (Présidente Fédération d’escrime)