Compensation des pertes d’exploitation des piscines

ANDES, , Publié le 1 avril 2021

Depuis un an l’ANDES s’est fortement mobilisée avec les associations d’élus afin de demander une compensation des pertes d’exploitation des complexes aquatiques en France.

Avec des diminutions de fréquentation et de recettes commerciales de plus de 60% depuis le début de confinement par rapport à l’année N-1, le modèle économique des piscines publiques fonctionne en mode fortement dégradé, et remet en question l’ouverture et la pérennité de ces installations notamment pour la saison estivale à venir.

A ce jour, seules 150 à 200 piscines sont ouvertes en France sur 4 000 au total.

C’est à la suite des différentes sollicitations et échanges avec les interlocuteurs de l’Etat, que le communiqué de presse des Ministres Mme GOURAULT, chargée de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, et M. DUSSOPT chargé des comptes public auprès du Ministre de l’Economie, répond à cette inquiétude.

Lire le communiqué de presse

Dans un premier temps, il est évoqué « qu’aucune commune ou aucune intercommunalité n’aura vu ses recettes fiscales et domaniales diminuer en-deçà du niveau moyen de ces mêmes recettes au cours des trois années précédentes. Ce sera également le cas pour les recettes fiscales en 2021 ».

Si la réponse à la demande d’une aide spécifique au secteur des complexes aquatiques n’est pas apportée, les pertes et recettes d’exploitation des activités tarifées des collectivités (piscines, patinoires, …) seront désormais identifiées avec une sensibilité accrue par les services de l’Etat.

« Les résultats d’exécution signalent cependant une plus forte sensibilité des recettes tirées de l’exploitation tarifée des services et des équipements publics des collectivités locales. Contrairement aux recettes fiscales, ces recettes sont concentrées sur un nombre plus restreint de collectivités, notamment celles qui portent les équipements structurants ou encore les services exploités en régie.

Ce travail d’identification et de chiffrage collectivité par collectivité est en cours dans le cadre du groupe de travail conduit avec les associations représentant les élus du bloc communal … ».

Il s’agit donc pour les communes de prendre en compte ces éléments importants afin de faire prendre en compte la situation budgétaire globale.

Comme l’a annoncé le Premier ministre, […] le 1er février, s’il s’avère que certaines collectivités connaissent d’importantes difficultés financières du fait de leurs pertes de recettes tarifaires, des solutions complémentaires ciblées seront élaborées en lien avec les élus locaux. »

Si l’ANDES se félicite de cette avancée, elle restera vigilante sur la situation budgétaire des collectivités locales, notamment dans le cadre de la durée de la crise sanitaire et de la période estivale à venir sur les conditions d’ouverture de leurs équipements sportifs.


ANDES | A la Une

Laisser un commentaire

Agenda

21avr

3ème groupe de travail des finances du bloc communal – Visio

22avr

Webconférence sur le guide des sources de financements des équipements sportifs

26avr

Webconférence relatif à la déduction fiscale des adhésions

27avr

Point Génération 2024 et Dispositif 30′ activités physique quotidienne – Visio